*
   

Newsletter


Inscription Desinscription

ACCUEIL COULEUR

    ACCUEIL

    QUI EST WILLIAM BERTON

    LE CONCEPT, POUR QUI ?

    REVUE DE PRESSE
    LEXIQUE DES COULEURS
    VIDEOS COULEUR

    UN LANGAGE UNIVERSEL

    REGLEMENT GENERAL

ACCOMPAGNEMENT COULEUR

    ENTRETIEN INDIVIDUEL
    COULEURS MAUX DU CORPS

    HABITAT, DECO INTERIEURE
    HABILLEMENT, IMAGE DE SOI
    SITE, CARTES DE VISITES

ACTIVITES COULEURS

    AGENDA DES ACTIVITES

    CONFERENCES

    CONSULTATIONS
    ROUE DE L EVEIL
    SOIREES COULEUR
    DECOUVRIR SON DON
    L'OEDIPE OU L'AMOUR VOLE
    L'AMOUR DANS LA RELATION
    ETRE EN JOIE

    TROUVER SA PLACE

    FESTIVAL COULEUR
    BULLETIN D'INSCRIPTION

FORMATIONS COULEURS

    LANGAGE ACTION DES COULEURS
    COULEUR DES MAUX DU CORPS
    PAR CORRESPONDANCE

BOUTIQUE OUVRAGES

    LIVRES EN PDF
    LIVRES
    JEUX CARTES COULEUR
    COURS AUDIO
    CHECHES, SACS A CARTES
    EXTRAITS LIVRES

TEMOIGNAGES

   TIRAGES COULEUR


LIENS

   LIENS AUTRES SITES

   Vers un monde meilleur


DECOUVREZ LE RESEAU COULEUR-ENERGIE ET SON ESPACE TIRAGE
sur www.colorki.com

---------ll

 

EXTRAITS DES OUVRAGES DE WILLIAM BERTON

 

1 - LES COULEURS LE DISENT


William Berton nous parle de la couleur. Miroir d’états d’âme, chacune des 94 cartes colorées reflète le monde tel qu’il est et offre la possibilité de le faire monter à la conscience.

Ce nouvel outil d’introspection va tenter de décoder la teneur de vos comportements, le bien-fondé de vos actes, les croyances auxquelles vous êtes attaché et la nature de vos priorités. En l’utilisant,
vous allez acquérir les moyens de vivre plus facilement votre quotidien. C’est une excellente façon de réhabiliter vos potentiels évanouis et d’être en paix avec vous-même.

D’essence intuitive, ces cartes de couleurs ne sont pas des oracles dans la mesure où elles ne livrent pas de prédictions. En revanche, elles racontent ce que vos pensées et actions pourraient engendrer
comme devenir.

En pratiquant les couleurs, vous serez amené à comprendre leur objectif. À tous moment, vous vivez des situations dont vous ne saisissez pas forcément le sens et dont vous risquez de mésestimer les véritables enjeux. Les événements n’arrivent pas par hasard, ils répondent à une cohérence. Ils sont l’effet d’une cause. Les couleurs vont vous aider à faire ce lien, c’est-à-dire retrouver l’origine d’un mal-être, la cause d’un problème, ce que vous avez fait ou pas fait qui induit une situation dans laquelle vous vous trouvez. La couleur vous demande d’être attentif à ce qui vous arrive. En jouant, jour après jour, vous deviendrez de plus en plus réaliste et plus créateur de votre vie. Vous apprendrez à prendre du recul pour vous poser les bonnes questions et percevoir les changements à opérer. Vous comprendrez l’intérêt de relativiser l’importance des choses.

Exemple de la signification de la couleur SABLE

Portrait de la femme Sable
Adrienne mêle à sa coiffe des tresses de fleurs qu’elle entrelace dans ses longs cheveux, une petite manie ramenée de ses séjours aux Marquises lorsqu’elle s’y rend à la morte-saison de ses collections. Elle a acquis l’importance de se parer de verdure pour rehausser sa candeur, se montrer plus luxuriante. Rien de tel pour être sensuelle, titiller les regards, susciter les jeux de l’amour, oser la fantaisie sans lendemain. Sa peau teintée de lumière sent le sel et le large. Mener des journées au soleil à lézarder repose son esprit. Et à la longue endort. Des moments de bonheur à ce prix sont rares et pourtant elle aspire à mieux. Ce corps qu’elle a tant choyé de joie facile, l’a usée. Elle est prête pour faire un break, tailler une brèche dans ses habitudes qui puisse la remettre d’aplomb. Partir au fin fond du désert, rencontrer le vide de sa vie et dans la vacuité accepter l’ennui. La première partie de sa vie, elle a offert son corps, la seconde, elle découvre qu’il est son maître. Il la conduit à voir, entendre, humer, toucher, goûter à l’essence de son être.

Portrait de l'homme Sable
Ulrich a des origines allemandes par son père et par sa mère, il est corse. Il baroude à travers le monde, vivant de reportages qu’il filme avec du matériel high-tech. Cette nouvelle technologie facilite bien les choses. Du bon matériel photo pro qui tient dans une poche. Il filme des scènes de vie, sur le vif. Il aime montrer comment la nature prend le dessus. Il vient de tourner un reportage, avec un chaman, dans lequel il montre comment vivre en pleine nature, reconnaître les oiseaux, savoir imiter leurs chants, les attirer, dialoguer avec eux. Il a toujours eu les sens développés, et a vite compris que ce n’était pas le cas de tout le monde. Il avait cela à transmettre. Pour se connecter à la nature, il ne faut pas réfléchir. Regardez, vos pensées font fuir les oiseaux. La connexion avec la nature passe par le corps et par les sens. Sitôt qu’on se met à comprendre, on se coupe. Il s’agit donc d’arriver à faire le vide, tout en regardant ce que l’on voit, en écoutant ce que l’on entend, sentant ce que l’on sent, goûtant ce que l’on goûte, se laisser toucher par ce qui nous touche. Alors, la nature s’approche, le dialogue s’installe et on ne se sait plus qui enseigne à l’autre. La nature nous apprend à voir où nous en sommes, ce que nous pouvons recevoir d’elle.

Phrases Matière

Vacances.
Repos du guerrier bien mérité.
Pause, arrêt momentané d’une activité.
Temps d’intégration pour faire le point.
Prend de bonnes résolutions.
Remet à demain ce qui ne sera pas fait aujourd’hui.
Ce qui ne sera pas fait aujourd’hui, le sera peut-être demain.
Affaires traitées dans l’ordre où elles se présentent, petit à
petit et sans se presser.
Il n’y a rien à forcer, rien à freiner.
Loi du moindre effort.
Bercé par le rythme intérieur de ses désirs.
Paresseux, « se la coule douce », prend le temps de vivre.
Etat qui, à force d’habitude, conduit à la routine, la
monotonie.
Ennui, lassitude, oisiveté.
Au chômage, congédié, ajourné.
Année sabbatique, recyclage vers une autre activité.
Période de passage difficile à appréhender, d’un côté quitte
ses préoccupations et, de l’autre, n’a goût à rien de nouveau.
Énergie que procure cette couleur :
Vacant, vous accepterez-vous de rester sans rien faire ?
Vous verrez bien demain, ce dont vous aurez envie.
Message de cette couleur :
Combien de temps écouterez-vous votre « petite voix »

Phrases Lumière

Vacuité.
Aptitude à faire avec simplicité.
Disponible, a du temps devant lui.
Vit sans souci du lendemain,conscient que tout vient à point.
Appréhende son présent de façon ordinaire, sans se soucier
du lendemain.
Voie de la moindre résistance.
Choses ou rencontres vécues dans la fluidité.
Ce qui se présente à vivre sera la seule tâche à accomplir.
Trouve l’activité dans laquelle se recycler ou se réaliser.
Entrée dans un « sas », d’un côté quitter « le faire » et de
l’autre entrer dans « l’être ».
Occupation qui comble une aspiration profonde.
Plénitude de l’instant.
Ensemble, vit sa sensualité à fleur de peau, les sens en éveil.
Sieste câline, état langoureux.
Nourrit par ses sens : touche, sent, goûte, écoute, voit ce qui
vient à lui.
Communion sensuelle avec le tout.
Richesse et raffinement du coeur.

260 Pages - Vendu avec un jeu de 96 Cartes
Prix public : 37.50 €

Disponible en format PDF pour tablette. A télécharger : 15 €

Commander

2 - LE LANGAGE DES COULEURS

Exemple pour la couleur Sable

?Propriétés du sable « matière » : les vacances
Ce qui lui paraît naturel :
Se sentir en vacances, faire les choses petit à petit sans se compliquer, ne pas se prendre la tête.Ce qu’il ne sait pas faire :
Se forcer à faire quelque chose qu’il n’aime pas.Son talent :
Aborder ce qui est à faire (y compris d’urgent) sans se mettre la pression afin d’attendre le moment où du calme est là, condition sine qua non pour que l’action à mener coule de source, soit fluide et d’emblée juste.
Son besoin :
Prendre les choses comme elles viennent, sans s’inquiéter du lendemain.

Éclairage de cette couleur
Le temps des vacances se prépare, se déguste et augure une rentrée pleine de bonnes résolutions.
Sans ce temps de repos qui fait une brèche dans mes habitudes, ma vie serait identique, je recommencerais sans cesse les mêmes scénarios.
Avec ce break dans le rien faire, la dimension de l’être émerge.
Lorsque l’être se met à dire son mot, il devient impossible d’accepter n’importe quel boulot, la vie prend trop de sens d’un coup !

?La couleur sable n’est pas sans évoquer l’étendue du désert où, sous la chaleur torride du soleil, vous n’aspirez qu’à vous prélasser comme un lézard, vous reposer, ne rien faire. Le temps des vacances est propice à la réflexion, donc au changement. Loin des bruits de la ville, à quoi aspirez-vous ? Si vous travaillez dur, vous aimerez vous allonger sur une plage ou retrouver la forme en pratiquant l’exercice de votre choix. Il vous faudra quelques jours pour renouer avec vous-même et vous laisser bercer par le rythme intérieur de vos désirs. En vacances, vous ne voulez surtout pas vous forcer à faire ce que vous n’avez pas envie de faire. Etre en vacances, c’est s’occuper de soi. En prenant votre temps, vous ferez le point sur l’année écoulée, sur votre relation de couple, sur l’éducation de vos enfants, sur votre avancement professionnel... Au sable, vous allez redécouvrir l’essentiel dont vous aviez perdu la trace, en vous rappelant dans votre for intérieur ce que vous avez toujours été. Et vous estimerez ce dont vous avez besoin pour préserver l’équilibre apporté par ces quelques jours de repos. Ce recul nécessaire qu’offrent les vacances permet de relativiser l’importance des choses et de repartir plein de bonnes intentions. Des résolutions seront prises qui seront plus ou moins tenues. Leur mise en pratique dépend du choix de vos priorités de retour chez vous. Combien de temps écouterez-vous votre « petite voix » des vacances ?
Les vacances les plus bénéfiques sont celles qui, grâce à votre oisiveté, débouchent sur la découverte d’autres comportements. Loin de la foule avec votre tendre aimé(e), dans cet espace de nouveauté, vous vous apprenez, vous vous « goûtez », vous vous dévoilez vos penchants, votre être s’épanouit. Ensemble et en prenant votre temps, vous retrouvez l’allant du désir, l’émerveillement de l’amour, la joie inouïe de vous sentir exister avec l’autre. D’une promenade vous faites une joie de marcher. D’une baignade un bain de tendresse. D’une soirée à la belle étoile une évasion de sensations. Etendus l’un près de l’autre, la plage est un lieu d’incitation à ressentir la vie au travers de votre peau. Enlacés dans ce havre de paix, de vos yeux, de vos mains, de vos sens, vous êtes présents l’un à l’autre. Le sable est la couleur de la sieste, de la sensualité, de la tendresse avec soi et un autre.
Pour entrer dans le sable, acceptez de vous laisser porter par la vie, sans souci du lendemain. Apprenez à vivre de l’air du temps. A chaque jour suffit sa peine ! Ce qui n’est pas fait aujourd’hui peut être remis au lendemain ! Vous n’avez rien d’autre à faire que de traiter les choses au fur et à mesure et dans l’ordre où elles se présentent. Vous avez acquis le réflexe d’exécuter les travaux petit à petit, sans vous presser, avec efficacité. Les affaires « trop » urgentes ou qui réclament plus d’énergie et de temps que vous n’en avez ne sont pas gratifiantes. D’ailleurs, un travail difficile à mener à terme se révèle souvent par la suite inutile ou à recommencer. Pour réaliser ce qui vous est demandé, vous savez que vous aurez l’outillage et les matériaux nécessaires à votre disposition. Ce qui vous manque sera fabriqué à partir de ce que vous avez sous la main. Le sable envisage tranquillement sa vie, sans se soucier de ce qui lui arrive. Pour lui, l’univers pense à tout et pourvoit au jour le jour à ses besoins.
Vacant, combien de temps accepterez-vous de rester sans rien faire ? Période difficile à appréhender, le sable est une couleur de passage où, d’une part, vous quittez vos préoccupations et, de l’autre, vous n’avez goût à rien. La vacuité à laquelle il est fait allusion ne peut s’acquérir autrement. Si l’ennui vous gagne, sachez reconnaître que vous êtes rendu au seuil d’un nouveau mode de vie. Le « non-faire » n’est pas la paresse. Le « non-agir » n’est pas non plus le fatalisme. L’un et l’autre amènent à concevoir l’instant comme un présent à construire sans s’appuyer sur le connu, sans se référer aux expériences du passé. Lorsque votre allant s’éteint de la sorte, vous n’êtes pas perdu, vous traversez un désert. Le mirage serait de croire que vous êtes égaré et que vous perdez votre temps. Quitter le « faire » ne peut s’opérer sans passer par le manque, par le sentiment que votre vie est absurde. C’est au sable « lumière » que vous découvrez le sens d’une telle épreuve.

?Propriétés du sable « lumière » : la sensualité
Ce qui lui paraît naturel :
Pratiquer la voie de la moindre résistance, aller là où le courant va.
Ce qu’il ne sait pas faire :
Se couper de sa sensualité.
Son talent :
S’exprimer avec finesse et dextérité dans un domaine où il sera question de révéler quelque chose qui est à voir, à entendre, à sentir, à goûter, et qui touche.
Son besoin :
Être à l’écoute de la vie par ses sens, écouter, sentir, voir, goûter, toucher, ressentir par ses sens le vivant.

Éclairage de cette couleur
Lorsque je mets mon corps au repos, ma conscience y élit sa demeure, je me sens rajeuni, ragaillardi, relié à mes sens.
Je capte au lieu de laisser mon esprit réfléchir, savoir à ma place.
Au repos, je sors mes antennes pour saisir le subtil de la nature, je m’éveille alors à l’autre.
L’amour sensuel prend alors sa place et gagne tout mon être en me pénétrant par tous mes pores.
Je me sens uni à tout, partie intégrante du grand tout.

?Pour quitter le « faire », vous aurez à passer par la phase désespérante de l’ennui : tourner en rond, perdre le goût des plaisirs, voir s’éteindre la combativité, sombrer dans la paresse. Au sable, il vous sera demandé d’appréhender votre ordinaire, au présent, sans vous soucier du lendemain. Vous n’aurez d’autre occupation que de répondre à ce que l’instant réclame de vous. Ce qui se présente à vivre sera la seule tâche à accomplir. En ne faisant rien de particulier, vous êtes face à vous-même, face à vos besoins, à vos manques non comblés. En vivant de la sorte, vous n’avez plus les mêmes soucis, vous entrez de plain-pied dans votre nécessité du présent. Vous commencerez par abandonner les projets devenus soudain futiles. Vous perdrez de vue ce qui ne vous tient pas vraiment à cœur, pour petit à petit, oser envisager de ne plus composer avec quelque chose qui ne vous va pas. Vous ne devenez pas « difficile », vous vous éveillez au désir de vie personnelle. Vous ne pourrez plus vous livrer à une activité dont vous pensez qu’elle ne vous permettra pas d’être « vous ». Pour entrer dans la réalité entière de l’« être », vous aurez à quitter celle du « faire ». Cette phase non préméditée vous plongera de gré ou de force dans un autre mode de vie.
Pour quelle raison travaillez-vous ? Si vous estimez que vous avez besoin d’argent, votre objectif ne sera-t-il pas d’en gagner ? Si vous pensez que l’argent est une monnaie d’échange, vous ne verrez plus votre travail comme une corvée. Votre priorité sera de produire quelque chose que vous ayez facilité à échanger. En passant par le sable, l’occasion vous est progressivement offerte de définir la tâche pour laquelle vous êtes fait, c’est-à-dire celle que vous pouvez accomplir sans difficulté. Il ne vous est pas demandé de trouver l’emploi que vous n’avez pas envie d’occuper et par lequel vous ne vous sentez pas utile. Intuitivement, en ressentant la nature qui vous habite, vous savez ce dont vous avez besoin. Pour déceler la place qui est la vôtre, laissez les événements se présenter à vous sans rien attendre d’eux en particulier. Bercé par le temps et porté à la rêverie, regardez où vont vos idées. C’est ainsi que naissent les grands projets. Ils partent d’un petit quelque chose et, au fur et à mesure de l’apparition de données, prennent la forme de l’espérance. Trop vouloir empêche de croire. En laissant les idées se révéler au fil du temps, vous vous offrez les moyens de venir à leur rencontre. Le sable, dans la vision « lumière », vous montre à quel point il n’y a rien d’autre à faire que d’accepter ce qui se présente. Retrouvez en vous la quiétude en réalisant que l’univers a toujours pourvu à vos besoins.
La couleur sable « lumière » représente un sas, un lieu de rendez-vous clos où vous entrez tel que vous avez toujours été et où vous rencontrez une autre partie de vous-même jusqu’alors inexplorée. Cette étape pourrait offrir à certains une solution au problème du chômage. Inscrite dans la suite naturelle des choses, la préoccupation de l’emploi n’arrive pas par hasard. Elle vient à sa façon exprimer le besoin de changer de société. Pour quitter l’état productif du « faire » et entrer dans la réalité de l’« être », vous aurez à accepter, le temps d’une transition, de ne pas savoir dans quelle direction vous orienter. La perte d’un emploi revient à faire l’expérience des «vacances » forcées. La difficulté d’assumer une telle condition provient du fait que vous ignorez ce qui vous est demandé.

432 pages
En librairie 33

Disponible en format PDF pour tablette. A télécharger : 15 €

Commander
hh

 

3 - LES COULEURS NOUS PARLENT

Etude de la couleur sable

?1. Les vacances.
2. Paresseux, se la coule douce.
3. Repos du guerrier bien mérité.
4. Marque une pause, temps nécessaire d’intégration.
5. La loi du moindre effort.
6. Chaque chose sera traitée dans l’ordre où elle se présente, petit à petit et sans se presser.
7. Ce qui n’est pas fait aujourd’hui le sera peut-être demain.
8. Il n’y a rien à freiner, rien à forcer.
9. Disponible, prend le temps de vivre.
10. N’a le goût à rien.
11. L’arrêt momentané d’activité, congédié.
12. État qui, à force d’habitude, conduit à la routine, la monotonie, l’ennui.

?Énergie que procure cette couleur :
Vacant, accepterez-vous de rester sans rien faire ? Vous verrez bien demain ce dont vous aurez envie.
Message de cette couleur :
Combien de temps écouterez-vous votre
« petite voix » ?

?1. La vacuité.
2. La plénitude de l’instant.
3. Pris en « sas », d’un côté quitte « le faire » et de l’autre, entre dans « l’être ».
4. La voie de la moindre résistance.
5. Ce qui se présente est la seule tâche à accomplir, maintenant.
6. Fait avec simplicité.
7. Non-soucis du lendemain, tout vient à point à qui sait attendre.
8. L’activité qui comble une aspiration profonde, procure de la paix.
9. L’éveil des sens, la sensualité à fleur de peau.
10. La communion sensuelle avec le tout.
11. Nourri par ses sens : ce qui est touché, senti, goûté, écouté, vu, le rend vivant, l’émerveille.
12. Richesse et raffinement du cœur.

?Énergie que procure cette couleur :
Vous ne pourrez plus vous livrer à une activité qui ne vous permette pas d’être « vous ».
Message de cette couleur :
En laissant les sensations se révéler au fil du temps, vous vous offrez les moyens de venir à leur rencontre.

?
TIRAGES page 116
Vivre au présent
Cadeau / opportunité du jour page 117
Se transformer page 118
Comment allez-vous ? page 118
Quelle est l’énergie de votre maison ? page 119
Test de personnalité page 121
Se faire de nouveaux amis page 123
L’évolution d’une relation page 124
La porte à fermer pour q’une autre s’ouvre page 125
L’hameçon page 126
La légende personnelle page 127
Réveiller votre désir amoureux page 128
Comment résoudre un problème ? page 129
Sorrir d’un état de confusion page 130

Commander
ll
Le livret + les 96 cartes + le pochon ( sac en lin) : 29 €




4 - LES COULEURS DES CHAKRAS

L’interprétation des couleurs donne de précieux indices. Par exemple, du rose au chakra Vert traduit le besoin d’être réconforté pour aimer, du fuchsia au chakra Jaune traduit le besoin de se surpasser pour avoir confiance en soi. Autant d’exigences qui, à défaut de les réunir, nous rendent malade. L’auteur développe 1260 situations qui expliquent les conditions de nos réussites et de nos échecs.

Ce livre s'adresse aux personnes vouées à servir, désireuses d’améliorer la connaissance d'elles-mêmes, ouvertes à des solutions de mieux-être alliant corps et conscience, cherchant à se relier à leur vraie nature, leur âme.
 
Dans cette nouvelle édition de La Vie Energie, l’auteur fait part de son expérience de la lecture des couleurs des chakras. Il explique comment les couleurs agissent finement dans nos existences et sont le fidèle fil conducteur vers nous-mêmes.

Interprétation des couleurs des chakras

"....Lorsque l’on dit d’une personne que son 1er chakra est Rouge, cela signifie qu’elle vit principalement les qualités du rouge. Cela traduit qu’elle se sent exister, gère le concret, travaille, fait des efforts... et cela est normal pour elle.

À l’emplacement du chakra Rouge, nous pouvons voir toutes sortes de couleurs, autres que du rouge. Si nous voyons une autre couleur, cela veut dire que cette personne aura besoin des qualités de la couleur vue pour se sentir exister, gérer le concret, travailler, faire des efforts... Supposons du jaune à l’emplacement du chakra Rouge; le jaune évoque comprendre, être bien vu, briller... En clair cette personne à besoin de cette condition pour se sentir exister, gérer le concret, travailler, faire des efforts.
La lecture relate ce fait. Il n’y a rien à modifier, rien à refuser. La lecture révèle comment cette personne fait pour se sentir exister. À défaut de ne pouvoir comprendre, être bien vu briller...cette personne pourra ne pas se sentir exister, ne pas gérer le concret, ne pas arriver à travailler, ne pas pouvoir faire d’efforts...
Lorsque le chakra est habité par une autre couleur que la sienne, nous dirons que ce chakra est «en mutation». Par contre lorsqu’il aura la couleur qui lui est attribué, nous dirons qu’il est «en place».
Lorsque toutes nos couleurs sont «en place», du rouge au violet, cela indique une vision équilibrée du monde. Nous savons où nous en sommes, nous avons le recul nécessaire pour faire les bons choix. Nous reconnaissons nos priorités, et nous savons prendre les résolutions pour changer sans faire de compromis.

Rééquilibration d’un hakra
"...Un chakra est un centre vibratoire, c'est-à-dire une sorte de pile d'énergie vibrant à une certaine fréquence, celle de sa couleur. Le rééquilibrer revient à lui redonner la couleur qui lui est propre. Cette rééquilibration s’opère d’elle-même sans qu’il y ai besoin d’une intervention extérieure. En effet la bonne fréquence se rétablit d'elle-même lorsque nous «lisons» attentivement le couleur vue dans le chakra, à la manière d'un miroir. Lire veut dire: énoncer le sens de la couleur vue dans le chakra. La plupart des déséquilibres sont dus à une perte de conscience, le refus d’un état, la rupture avec la réalité du moment. Pour rétablir la situation, il faudra d'abord accueillir la rupture. Et quand elle sera reconnue, l'énergie pourra à nouveau circuler. Dire ce qui se passe est donc la solution pour que le chakra se rééquilibre de lui-même. Cette lecture amène la personne dans son présent..."

 

288 pages
En librairie 24 €

Disponible en format PDF pour tablette. A télécharger : 15 €

Commander
kk


4 - LES COULEURS Du mieux être



mm

Quelles couleurs vous font du bien ?
Des tests, des révélations, des conseils couleurs ...

William BERTON vous parle de la couleur. Il vous raconte comment la faire entrer dans votre vie. La façon est dynamique puisqu’elle invite à donner à vos questionnements une couleur, un conseil, une révélation, dont s'entourer, à porter ou dont saisir l'implication dans votre vie. Les quatre-vingt-dix couleurs révèlent avec finesse et précision comment atteindre votre mieux-être.
207 pages. En Ebook : 12,49 €.

Tests, conseils et révélations abodées :
Quelle couleur vous fait-elle du bien ?
De quelle couleur vous entourer pour aller mieux ?
Comment faire le bon choix ?
Quelle couleur vous procure l’envie d’amour ?
Comment améliorer vos conditions de travail ?
Comment mieux gagner votre vie ?
Comment vous simplifier la vie ?
Quelle attitude serait bénéfique pour votre santé ?
Comment lâcher prise, être moins mental ?
Comment tirer le meilleur parti du temps présent ?

Disponible en format PDF A télécharger : 15 €

Le livre s'utilise avec les 90 cartes contenues dans le livre Les Couleurs racontent. Ces 90 cartes peuvent s'acheter séparément avec le nuancier permettant d'en reconnaître les teintes.

L'achat des 90 cartes n'est pas nécessaire si vous possédez le livre Les Couleurs Racontent.

Commander
kk


 

 

 

 

Contact - Ajouter aux favoris - Mentions légales
© 2007 Les Couleurs de William Berton